Croisse Baulet
Croisse Baulet

22/10/21 - 23/10/21
9.2 km
Distance
3 h 23 m
Temps écoulé
992 m
Dénivelé positif cumulé
2 242 m
Altitude max
Croisse Baulet
Rando en aller / retour vers le grand Croisse Baulet, 2 236m. On est parti du parking du Peray (1280m d'altitude), sur les hauteurs de Cordon. L'aller - retour complet fait environ 14km et non pas 9km car on a eu un souci de GPS dans la descente :-D
Vue 100m après le départ du parking du Peray
Vue 100m après le départ du parking du Peray
Il suffit de marcher 200/300m et on a déjà une très belle vue sur les forêts avec les magnifiques couleurs d'automne.
L'automne est vraiment une belle saison :)
L'automne est vraiment une belle saison :)
On n'a pas pris le chemin "classique" pour monter mais un raccourci à travers la forêt. Ça monte très sec pendant un peu de temps, mais c'est plus court, et ça permet d'arriver sur la crête plus rapidement. Pour cela, il faut suivre le chemin qui prolonge la route pendant environ 500m puis bifurquer à droite par un petit chemin, dans la forêt, qui attaque la pente en ligne droite (cf la trace GPS).
Via le raccourci dans la forêt
Via le raccourci dans la forêt
Une fois arrivé sur la crête, la vue se dégage complètement sur le massif des Aravis. On va ensuite remonter cette crête jusqu'au pied du Grand Croisse Baulet.
Les Quatre têtes
Les Quatre têtes
On suit la piste 4x4 qui fait étape par les chalets des Bénés (1720m) puis par le cabane du Petit Pâtre (1920m d'altitude). Aucune difficulté ici, la route est en bon état et large, il n'y a qu'à admirer la sublime vue !
Massif du Mont-Blanc
Massif du Mont-Blanc
A la cabane du petit Pâtre, quelques tables de pique-nique pour se restaurer avec une vue splendide. Ensuite, pour les plus courageux, l'ascension vers le grand Croisse Baulet.
Là, le chemin se rétrécit, c'est même un mélange de gadoue et de gel par endroits. Les panneaux indiquent 1h45 pour monter, mais ça parait un peu surestimé. Même en prenant son temps, il faut compter environ 1h15 pour gravir les 300 derniers mètres de dénivelé positif.
Dernier km vers le sommet du Croisse Baulet
Dernier km vers le sommet du Croisse Baulet
Plusieurs moutons n'ont pas survécu à l'été a priori :/ Il faut dire que la fin du chemin monte très sec, y a pas mal de caillasse, mieux vaut ne pas s'aventurer par ici quand les conditions météos sont mauvaises.
Après les derniers efforts (assez intenses) pour atteindre le sommet, on est récompensé par une vue imprenable sur plusieurs massifs.
Les Fiz et le Mont Blanc, en bas Sallanches et Passy
Les Fiz et le Mont Blanc, en bas Sallanches et Passy
Vue sur la Pointe Percée, sommet des Aravis
Vue sur la Pointe Percée, sommet des Aravis
Avec un tel ciel bleu, on ne regrette pas l'ascension jusqu'au sommet du Grand Croisse Baulet, c'est vraiment très beau.
Pas mal de chemins de rando à partir du sommet
Pas mal de chemins de rando à partir du sommet
Pour le retour, deuxième variante de la journée :) On descend par le côté opposé, celui qui part en direction de la Giettaz. On suit l'arrête, sensation d'être seul au monde sur cette partie puisqu'on ne croisera aucun randonneur.
Descente en direction de la Giettaz
Descente en direction de la Giettaz
C'est tout aussi pentu par ce côté
C'est tout aussi pentu par ce côté
Plusieurs passages assez raides, il faut juste faire attention à ne pas glisser :p
Après avoir descendu quelques centaines de mètres sur l'arrête, on bifurque à droite (y a un petit poteau) pour faire le tour du Croisse Baulet et revenir sur nos pas, vers la cabane du Petit Pâtre.
Alors là, il y a une sorte de minuscule chemin mais c'est vraiment très léger, c'était la partie la plus galère de la journée au final car on a passé notre temps à perdre sa trace. Il n'y a quasiment pas de dénivelé sur cette portion mais marcher en travers de la pente dans les herbes n'est vraiment pas facile.
Il est où le chemin ?!
Il est où le chemin ?!
Puis retour au parking du Peray en suivant la piste des 4x4 depuis la cabane du petit Pâtre. Journée avec 1 000 m de dénivelé positif qui laisse quelques douleurs dans les jambes mais une vue incroyable et un temps sublime compensent largement les efforts.
Partager :
Pas de commentaires pour le moment
Pour poster un commentaire, vous devez être connecté.
Connexion / Inscription